Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cfdtrhodiabe/www/config/ecran_securite.php on line 349
CFDT Plateforme Belle Etoile
CFDT Plateforme Belle Etoile
Accueil Toute l'équipe Adhérer Agenda Naissance Mentions Légales  RSS 2.0

Allons encore plus loin !

samedi 24 janvier 2015 par CFDT Plateforme Belle Etoile

La volonté de parvenir à des accords avec les OS en général et avec la CFDT en particulier n’a pas été au cœur des préoccupations de la direction de Belle Etoile entre 2011 et 2014.
Néanmoins, dans ce contexte difficile, la CFDT est parvenue à des avancées pour l’ensemble des salariés grâce au travail de nos élus dans les différentes instances du personnel.

 Des accords signés localement :

  • Sur l’atelier HEXAPOL, dès le mois de janvier 2013, nous avions demandé l’ouverture de négociations sur une nouvelle organisation qui prévoyait au final la suppression de 18 postes en 2014. 3 postes ont été sauvés suite à la proposition CFDT. La négociation a été ouverte après une courte grève et a débouché sur un accord de fin de conflit (signé par la seule CFDT) Souvenez-vous : tract « Allo ! Non mais allo ? » (19 avril 2013)
  • Prime d’objectifs négociée en 2014 pour 2015. Accord signé par la CFDT.
    Nos propositions pour rendre plus équitable le résultat ont été prises en compte. Auparavant, à Polaris, les nouveaux grades étaient retirés du calcul de la prime, ils sont désormais valorisés au double des tonnages produits.
  • Augmentation des primes de transport des salariés ex CRTL et ex Rhodia Services. La revalorisation basée sur le même principe que les autres salariés de Belle Etoile est désormais enfin acquise. Nous devons continuer le travail vers une harmonisation des barèmes de la prime en 2015.

 Des orientations infléchies en CHSCT :

  • Suite à la création d’un CHSCT unique, nous avons pu apporter la preuve en séance que le bâtiment SG143 était insalubre à cause d’une forte présence de formaldéhyde depuis plusieurs années. Le bâtiment a donc été définitivement désaffecté.
  • Intervention pour que les chemins de passage des chariots auto-moteur soient remis à neuf en priorité sur le sud de l’usine.
  • Nous avons convaincu la direction qu’il était préférable d’acquérir des sièges haut de gamme plus confortables et ergonomiques (SEDUS) pour les salles de contrôle. La direction est gagnante économiquement car le produit est entièrement réparable pendant 10 ans. Désormais, il faut étendre cette logique à l’ensemble du site afin d’en faire profiter tous les salariés.
  • Sur SG 70 nous sommes intervenus à plusieurs reprises pour que l’isolation du bâtiment soit améliorée. La volonté d’engager des travaux de réfection est acquise.
    Il faut que la face nord soit traitée prioritairement.
  • Suite aux différents vols de cuivre nous avons demandé dans un premier temps des rondes par une société extérieure puis un renforcement de nos murs d’enceintes. Il fallait impérativement sécuriser le personnel qui se déplace la nuit sur Belle Etoile.
  • Sur HEXAPOL, nous avons réussi à convaincre la direction de faire intervenir un ergonome pour réaménager la salle de contrôle qui n’avait pas été prévue à l’origine pour ce nombre de personnes. Les travaux sont en cours…
  • En janvier 2013, nous avons établi une liste d’appareil sur l’atelier d’hydrogénation qu’il était urgent d’entretenir ou de remplacer. La liste a bien été prise en compte. Les réparations engagées.
  • A REP nous avons demandé à plusieurs reprises qu’un petit marteau piqueur pneumatique ou électrique soit essayé pour briser et casser les blocs de polymère. Le responsable du secteur a été convaincu par nos arguments. Il s’en occupe…
  • Nous avons dénoncé une augmentation de la souffrance au travail sur l’ensemble de la plateforme dès juin 2013. L’assistante sociale du site a d’ailleurs confirmé nos inquiétudes. Nous sommes enfin parvenus à convaincre les autres OS, pourtant réticentes, de voter une expertise sur ce sujet d’importance, mais seulement en octobre 2014. La CFDT reste la seule organisation présente dans les différentes instances en charge des Risques Psycho-Sociaux.

Suite à l’accident du travail des 25 et 26 octobre 2014 pour cause d’harcèlement moral d’un membre du CHSCT, le cabinet ESSOR a rendu ses conclusions lors du CHSCT du 17 décembre 2014 :

  • Le collectif de travail est très fier de son métier et les compétences des mécaniciens et électromécaniciens sont reconnues par les personnels de production en poste ou à la journée. Il y a donc les ingrédients d’une bonne ambiance de travail.
  • Néanmoins, dans ce service si chacun a bien une idée précise du « bon travail » qui doit être réalisé, il s’avère que cette vision reste très individuelle, jamais partagée entre les acteurs du service ! Pour diminuer la tension sociale, il est impératif de clarifier très rapidement ce point essentiel.
  • Plus grave, le management de proximité ressent un complet abandon de la direction. La ligne hiérarchique ne sait plus trop ce que l’on attend d’elle et est de fait également en souffrance.

Aujourd’hui, la représentativité de la CFDT est de 34,5% sur Belle Etoile et de 30,4% sur le groupe. Au dessus de 30%, cela nous permet de peser lors des négociations dans le groupe ou localement.
La confiance que vous nous accorderez lors de ces élections des 27, 28 et 29 janvier nous placera en capacité de continuer à peser et de signer certains accords comme nous l’avons fait et assumé entre 2011 et 2014 :

  • Accord d’intéressement Belle Etoile négocié et signé par la CFDT sinon il n’y aurait pas eu de part établissement !
  • Prime de partage des profits au niveau Groupe (signature de la seule CFDT)
  • Salaires 2014
  • Voir également nos tracts sur cfdt-solvay.fr

titre documents joints

Accueil Facebook SPIP Espace Editorial

© Section Syndicale CFDT Solvay Opérations Plateforme Belle Etoile 2005 - 2017
avenue Albert RAMBOZ 69192 Saint-Fons
Tel : 04 72 73 95 99 - Fax : 04 72 73 96 40