Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cfdtrhodiabe/www/config/ecran_securite.php on line 349
CFDT Plateforme Belle Etoile
CFDT Plateforme Belle Etoile
Accueil Toute l'équipe Adhérer Agenda Naissance Mentions Légales  RSS 2.0

Enquête TEQ 2011

Quatrième volet

mardi 3 juillet 2012 par CFDT Plateforme Belle Etoile

Quatrième volet de notre enquête sur le travail.
369 salariés ont répondu au questionnaire TEQ de la CFDT en 2011.

TEQ est un outil développé par la confédération CFDT. Les équipes dans les sections d’entreprises choisisent de s’en saisirent et de se former pour aller au devant des salariés.
Les données recueillies sur notre tissu industriel enrichissent un peu plus chaque jour la base de données TEQ de la confédération.

Elles permettent à notre secrétaire Général François Chérèque d’être mieux armé lors des négociations ministérielles

 Formation professionnelle

Pour la CFDT, la formation professionnelle est la pierre angulaire de l’évolution d’une entreprise

La formation permet d’agir sur plusieurs leviers :

  • L’évolution des salariés au sein de l’entreprise
  • Une rémunération plus élevée
  • Elle donne aux salariés la possibilité d’obtenir des compétences dans un métier différent leur permettant ainsi de se protéger des conséquences d’éventuelles restructurations.
  • Elle offre à l’entreprise la possibilité de d’obtenir et conserver son niveau d’excellence vis à vis de ses clients
  • Elle donne à l’entreprise les moyens de conquérir de nouveaux débouchés, parfois sur des marchés à forte concurrence.

Il est donc raisonnable de penser qu’une entreprise comme Rhodia utilise pleinement ce moyen pour l’ensemble des salariés puisque pour elle, c’est du « gagant gagnant ».

A la question : « Comment se déroule votre formation professionnelle ces dernière années ? » Pour plus de 38 % d’entre eux, les salariés ne connaissent pas les formations proposées ou bien on ne leur demande pas !
Dans le détail ces réponses nous donnent :

  • Pour les postés 57,8 %
  • pour les cadres 22,7 %
  • Pour tous 27,9 %

Y aurait-il une discrimination entre les hommes et les femmes sur cette question ?
33,9 % des femmes le ressentent.

Notre conclusion :
La formation n’est décidément pas non plus le point fort de l’entreprise. Etrange, car la chimie demande des compétences spécifiques !
Il est dommageable pour l’entreprise et les salariés de ne pas investir dans l’amélioration et l’entretien des compétences en particulier en profitant des périodes de sous activités.
Comment s’étonner de situations inquiétantes qui démontrent clairement que nous avons perdu les clefs du champ de tir !

 Désir de formation ?

Les salariés sont-ils moteur pour suivre un cursus de formation ?

Notre conclusion :
Voici un beau Challenge pour notre site.
C’est avec un bel ensemble que les salariés, quel que soit leur catégorie socio professionnelle répondent qu’ils souhaitent se former.
Attention ! Les femmes prévilégient la formation pendant le temps de travail, car elles souhaitent un meilleur équilibre entre vie familiale et vie professionnelle.

 Evolution professionnelle

On ne peut pas aborder la formation sans évoquer l’évolution professionnelle

61,5 % de l’ensemble des personnes interrogées pense que l’entreprise offre des opportunités pour évoluer.

  • Pour 39 %, les postes ne sont pas attribués en fonction des compétences...
  • Pour 43,1 %, c’est grâce aux copinages et aux réseaux.

Notre conclusion :
Le constat est affligeant !
Pour plus d’objectivité, nous avons trouvé intéressant de réaliser sur cette question un découpage par population.

 Evolution professionnelle par catégorie ?

Y’a t-il une perception de l’évolution professionnelle selon que l’on soit homme, femme, postés, à la journée... ?

Notre conclusion :
Pour toutes les catégories les postes d’évolutions ne sont pas attribués en fonction des compétences. A la CFDT nous ne sommes pas rassuré !
Il est préférable d’avoir de bonnes relations plutôt que des bonnes compétences.
Serait-ce là la définition du « savoir être et du savoir faire sur la plate forme ? ».
Pour les salariés postés, ce constat est exacerbé, leurs réponses augmentent la moyenne de l’ensemble du site. Cela signifirait-il une sorte de gestion du personnel de seconde classe ?

Notre conclusion :
Parmi les thèmes proposés, pour améliorer le développement professionnel.
55,6 % des salariés nous disent : il faut agir en priorité sur une clarification des critères d’évolution de carrière.

Nous terminerons ce bulletin par la présentation de la thématique du cinquième volet portant sur la rémunération.

titre documents joints

© Section Syndicale CFDT Solvay Opérations Plateforme Belle Etoile 2005 - 2017
avenue Albert RAMBOZ 69192 Saint-Fons
Tel : 04 72 73 95 99 - Fax : 04 72 73 96 40