Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cfdtrhodiabe/www/config/ecran_securite.php on line 349
CFDT Plateforme Belle Etoile
CFDT Plateforme Belle Etoile
Accueil Toute l'équipe Adhérer Agenda Naissance Mentions Légales  RSS 2.0

Flash CE 27 novembre 2014

lundi 1er décembre 2014 par CFDT Plateforme Belle Etoile

 La vente du personnel d’Air Liquide racheté par Solvay au 1er janvier 2015 ne se déroule pas comme prévue : l’inspection du travail n’a pas donné son accord pour un simple transfert des salariés dans le cadre de l’article L.1224-1.* ! [1]

La raison de ce rejet par l’inspecteur du travail ? Seulement 2 activités d’Air Liquide sur 3 font l’objet d’une reprise par Solvay et non la totalité de l’entité juridique.
En conséquence, les salariés ne sont plus transférables automatiquement. Solvay va donc être dans l’obligation de donner envie aux salariés d’Air Liquide de nous rejoindre.
D’après la direction, des conventions tripartites de transfert seraient proposées individuellement aux salariés.
Bref : un rebondissement de plus pour un projet qui s’avère mal ficelé depuis le début.

 Nouvelle organisation de la fonction industrielle : 3 suppressions de poste, 1 transfert sortant interne Solvay et 1 changement de rattachement hiérarchique.

Ce projet nous parait bien confus autant au plan organisationnel qu’au plan d’un éventuel gain économique et a un impact négatif sur l’emploi à Belle Etoile.
Les salariés du secteur, inquiets de la faible charge de l’ingénierie, souhaiteraient davantage que l’activité soit dynamisée avec de nouveaux projets d’étude.

 Les organisations syndicales de Belle Etoile ont un pouvoir extraordinaire : celui de décider de la fermeture ou pas de certains services en fin d’année ! :-))

La vérité est ailleurs… Comme chaque année, la direction nous informe de la fermeture annuelle de fin d’année de l’ingénierie et du TIC et les élus donnent un avis négatif car les mêmes règles doivent s’appliquer à l’ensemble des salariés sur la plateforme et la direction fait ce qu’elle veut car l’avis du CE lui importe peu.
Cette année, (CE du 30 octobre) les élus ont fait les mêmes commentaires mais la direction annonce finalement qu’elle ne fermera pas ces services ! Il n’y a pas eu de consultation !
La direction n’avait tout simplement pas l’intention de fermer… et laisse ainsi croire aux salariés que c’est la faute des syndicats…

Notes

[1L’article L.1224-1 correspond à l’ancien 122.12 : subsistance du contrat de travail entre le nouvel employeur et le salarié dans le cadre d’un transfert d’activité.

titre documents joints

Accueil Facebook SPIP Espace Editorial

© Section Syndicale CFDT Solvay Opérations Plateforme Belle Etoile 2005 - 2017
avenue Albert RAMBOZ 69192 Saint-Fons
Tel : 04 72 73 95 99 - Fax : 04 72 73 96 40