Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/cfdtrhodiabe/www/config/ecran_securite.php on line 564
CFDT Plateforme Belle Etoile
CFDT Plateforme Belle Etoile
Accueil Toute l'équipe Adhérer Agenda Naissance Mentions Légales  RSS 2.0

Gaby BONNAND en visite à Rhodia Belle Etoile

Un secrétaire national se déplace sur un site Rhodia classé Seveso 2

lundi 16 mars 2009 par CFDT Plateforme Belle Etoile

Une rencontre sur fond de crise économique, congés payés forcés, chômage partiel total, gel des investissements, gel des salaires, pilotage à vue, pénibilité au travail, plans de restructurations, développement durable, "flexibilité sociale", formation professionnelle, dialogue social, ...

Un échange très constructif avec l’équipe syndicale, sur les avancées obtenues, mais aussi les difficultés rencontrées.

Gaby BONNAND est en charge au sein de la Confédération des dossiers retraites, de la pénibilité au travail, ... Il a la lourde responsabilité de négocier au nom de la CFDT mais aussi pour des millions de salariés non syndiqués directement avec le MEDEF ou le gouvernement.

Une visite sur la plateforme de Rhodia opérations Belle Etoile, en présence de Anne-Marie COLANGELI [1] de l’UD 69 [2], Gérard AUFFRET et Jean Pierre LAURENSON de l’URI [3].

 La rencontre

Mardi 10 mars, lorsque notre syndicat le SCERAO est entré en contact avec nous, pour nous demander si nous souhaitions, dans le contexte que nous vivions, organiser une rencontre entre un responsable confédéral et les adhérents et militants CFDT de terrain , nous n’avons pas hésité une seconde.

Nous avons en finalité eu confirmation de ce déplacement jeudi 12 mars par l’URI [3] et l’UD 69 [2].

Il ne restait plus (si l’on ose dire) au DS [4] à convoquer l’ensemble des adhérents CFDT de la plateforme Rhodia Belle Etoile à cette rencontre.

Très vite, il nous est apparu non seulement comme une chance mais aussi une belle opportunité symbolique de réussir ce moment. Nous ne pouvions pas garder jalousement pour nous cet échange.

Nous avons donc décidé d’ouvrir notre porte aux copains Rhodia des autres sites, mais aussi des autres branches du Secteur Local de Coopération 5 du SCERAO.

C’est ainsi que des militants de Rhodia CRTL, Rhodia services, Rhodia Collonges, Bluestar Silicones, Air Liquide, et des militants retraités ont répondu présent à cette invitation.

En finalité, plus d’une trentaine d’adhérents et de militants CFDT des industries chimiques du secteur se sont mobilisisés pour accueillir Gaby BONNAND, dans une sorte d’urgence frénétique et de convivialité.

Avec un certain humour, un militant a lancé :

  • « Nous apprécions qu’un type d’en haut, vienne nous voir et discuter avec nous les types d’en bas... »
  • Gaby BONNAND : « Je suis très heureux d’être avec vous cet après midi, mais les gars d’en haut ne sont pas nés en haut, ils viennent aussi d’en bas et j’ai commencé simple DS [4] dans une entreprise de la métallurgie »

De l’avis de tous, les débats furent enrichissants, les reproches sans concessions ni faux fuyant.

 Les reproches :

Les militants ont souhaité une confédération CFDT plus offensive sur le sujet du partage des richesses. D’autant que la situation du moment est peut être plus opportune pour recevoir une écoute attentive de nos concitoyens.

Si tout le monde dans la salle a très bien compris que la CFDT ne pouvait pas ne pas signer le nouvel accord sur l’indemnisation chômage, nous avons tous reproché un énorme loupé médiatique à la confédération.

Pourquoi nous être avancé avant le début des négociations à ne signer cet accord uniquement dans le cas où ne nous serions pas seul et finalement nous retrouver seul signataire ? Car en finalité il ne reste que cette seule idée dans la presse : « La CFDT s’est couchée devant le MEDEF »

Alors qu’en réalité, cet accord est très très positif pour des millions de précaires.

 Les difficultés

Dans quelques mois, fin avril exactement, arrive à échéance l’accord sur la décote du régime général de retraite et du régime complémentaire. Si nous la CFDT n’obtenons pas d’accord avec le patronat, cela signifie que des millions de salariés qui doivent partir à 60 ans à la retraite demain, se verront amputé sur leur régime complémentaire d’une décote. Cette décote n’est pas insignifiante, puisqu’elle peut représenter jusqu’à 22% de perte du revenu total.

Alors ? A demandé Gaby BONNAND ! On fait quoi la CFDT ? On signe ou on ne signe pas ? D’autant que les patrons n’en veulent plus de ce régime qui compense la décote du régime complémentaire vis à vis du régime général.

D’après lui les négociations sont très mal engagées. Il y a un gros risque de ne pas parvenir à un accord avec le MEDEF.

Des militants ont soulignés qu’au risque de ne pas obtenir cette compensation et donc une perte de 22% pour les futurs retraités, la situation politique vis à vis des profits indécents de certains, était peut être en train de tourner à notre avantage.

Sommes nous capable de mobiliser et de faire descendre dans la rue des millions de personnes sur ce sujet ?

Justement à propos de mobilisation, nous pourrions craindre que la journée du 19 mars ne rassemble pas autant de monde que la dernière fois. Si cette mauvaise nouvelle se concrétise, nous serons dans une mauvaise passe.

Pourtant, d’après Gaby BONNAND le gouvernement est proche de céder. Nicolas SARKOZY est prêt à revenir sur le bouclier fiscal. Alain MEHAIGNERIE déclare que de compter dans le bouclier fiscal la CSG et le RDS n’est pas une position tenable bien longtemps.

 L’avenir

Le constat est fait que la CFDT doit pousser encore l’idée d’un développement de notre civilisation dans le sens d’une économie plus verte. Gaby BONNAND rappelle que la CFDT représente bien dans l’imaginaire populaire l’Organisation Syndicale la plus porteuse du développement durable.

Voir en ligne : Gaby BONNAND a bien cerné les difficultés de l’entreprise Rhodia

Notes

[1Secrétaire Générale

[2Union Départementale

[3Union Régionale Interprofessionnelle

[4Délégué Syndical

info portfolio

Gaby BONNAND

Mots-clés associés à cet article

Accueil Facebook SPIP Espace Editorial

© Section Syndicale CFDT Solvay Opérations Plateforme Belle Etoile 2005 - 2017
avenue Albert RAMBOZ 69192 Saint-Fons
Tel : 04 72 73 95 99 - Fax : 04 72 73 96 40