Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cfdtrhodiabe/www/config/ecran_securite.php on line 349
CFDT Plateforme Belle Etoile
CFDT Plateforme Belle Etoile
Accueil Toute l'équipe Adhérer Agenda Naissance Mentions Légales  RSS 2.0

Enquête TEQ 2011

Deuxième volet

samedi 14 janvier 2012 par CFDT Plateforme Belle Etoile

 Où sont les 35 heures ?

Dans la loi mais pas dans les faits au regard des résultats et du pourcentage important de salariés déclarant effectuer des dépassements d’heures. Nous serions tentés de dire : Beaucoup trop !

Sur l’ensemble des réponses, 46,7 % des salariés travaillent 40 heures et plus. 57 % du personnel à la journée est concerné.

Sans surprise, le dépassement d’horaires ne touche que 19,6 % des postés, alors que, le constat pour les cadres est alarmant :

  • À plus de 93 %, ils déclarent effectuer plus de 40h hebdomadaires !

Pourtant, (contrairement à une idée reçue) plus de 63 % d’entre eux estiment que les contreparties sont insuffisantes voire inexistantes.

Le fait que cette catégorie de salariés affiche un tel mal être nous pousse à nous interroger sur la capacité de nos RH à anticiper les problèmes !

Nos cadres, sont du personnel comme les autres. Ils souffrent lorsque les conditions de travail ne sont pas optimums.

Pour les autres salariés, le pourcentage est non négligeable, 46 %.

  • Pour les femmes, dont on rappelle qu’outre leur poste, elles assument la plus grande partie de l’organisation familiale, 53,8 % d’entre elles reconnaissent effectuer plus de 40 heures par semaine pour une reconnaissance insuffisante voire inexistante à plus de 49 % d’entre elles.

Notre conclusion :
À la CFDT, nous nous doutions d’un malaise croissant depuis quelques années, cette enquête en fait un constat alarmant qui ne doit pas être ignoré plus longtemps.

A quand le badgeage pour tous les salariés ?

 Travail et santé

Le travail n’est pas la santé, mais cela serait bien de la conserver...

42 % des salariés remontent que leur travail a un effet négatif sur leur santé. Un nombre important et non anodin qui atteint 83,5 % chez les postés.

 Organisation du travail

Des salariés trop peu consultés !!

10 % des cadres sont responsables de l’organisation des services, 32 % des cadres sont consultés pour la forme ou pas, alors que 16 % d’entre eux ont des propositions à faire.

  • Pour les AVI et AVII postés, 49 % sont totalement exclus des choix éventuels de nouvelles organisations, bien que 19 % d’entre eux souhaitent proposer des améliorations.

Notre conclusion :
Résultat en complète contradiction avec les objectifs affichés de « Move for Growth » et les comportements clés nécessaire pour la croissance, dont :

  • Déléguer et développer
  • Encourager et « challenger »
  • Établir un dialogue transparent et encourager le « feedback »
  • Agir comme un entrepreneur et maintenir l’unité du groupe.

 Le stress au travail

Les principales causes que nous relevons dans les thématiques suivantes ne relèvent pas de la fiction, mais de la réalité dans le monde du travail.

Un aspect de plus en plus fréquent sur notre plateforme, omniprésent chez les cadres (42,4 %), mais largement ressenti par la majorité des salariés, à 37,4 %.

 L’intérêt au travail

Des salariés qui éprouvent de moins en moins de plaisir à venir travailler.

L’intérêt au travail s’est dégradé pour 26 % en moyenne des salariés de la plateforme.

 La violence au travail

Elle se banalise, revêt plusieurs formes, dont certaines nous remontent via diverses instances (DP, CE, CHSCT) :

  • Menaces physiques : 9,7 %
  • Mises au placard : 27,1 %
  • Menaces verbales : 25,7 %
  • Pression exagérée : 38,7 %
  • Mépris - humiliations : 24,9 %

Notre conclusion :
_ L’ignorer et ne pas la combattre, c’est la nourrir et intensifier le stress au travail.
La CFDT a signé un accord sur les Risques Psycho-Sociaux qui institue la création sur chaque site d’un Observatoire. Nous resterons vigilants quant à l’efficacité de cette nouvelle instance qui ne doit pas rester une coquille vide.

Stress, violence sous diverses formes, fatigue...
Les témoignages des salariés sont clairs et évidents. La CFDT s’est déjà approprié plusieurs dossiers. Discriminations syndicales, raciales, sexistes.

Nous sommes convaincus à la lecture de ces données statistiques que beaucoup d’entre nous n’osent pas encore s’exprimer au sein du monde du travail. Nous avons des élus dans toutes les instances de la plate-forme. Régulièrement, nos élu(e)s CFDT passent pour échanger avec vous. N’hésitez pas, prenez un peu de temps, échangez avec eux.

C’est pour vous un bon moyen de défense, c’est pour nous la meilleure manière de connaître et remonter les difficultés de notre quotidien.

Nous l’avons vu plus haut ! Nous travaillons trop.
Alors prenez le temps !

titre documents joints

Mots-clés associés à cet article

,
Accueil Facebook SPIP Espace Editorial

© Section Syndicale CFDT Solvay Opérations Plateforme Belle Etoile 2005 - 2017
avenue Albert RAMBOZ 69192 Saint-Fons
Tel : 04 72 73 95 99 - Fax : 04 72 73 96 40