Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cfdtrhodiabe/www/config/ecran_securite.php on line 349
CFDT Plateforme Belle Etoile
CFDT Plateforme Belle Etoile
Accueil Toute l'équipe Adhérer Agenda Naissance Mentions Légales  RSS 2.0

On rame… Et on avance :-)

lundi 20 octobre 2014 par CFDT Plateforme Belle Etoile

 La direction a choisi finalement le cabinet APAVE SUD EUROPE SAS sur le site de la CARSAT pour réaliser l’enquête d’amélioration des risques psychosociaux sur la plateforme.

Il s’agit d’une grande première sur notre site : la CFDT, soucieuse de l’augmentation des RPS [1] sur Belle Etoile, a contacté la DIRECCTE [2], laquelle nous a conseillé de nous tourner vers la CARSAT [3].
Cette dernière, publie une liste de cabinets intervenants validée par les OS et les employeurs du Rhône. L’intervention d’un de ces cabinets a été proposée au dernier CHSCT. La CGT et la CFE-CGC ont approuvé cette démarche constructive. Nous devrions finaliser le cahier des charges avec APAVE SUD EUROPE SAS d’ici décembre.

 A SG 70, des baies vitrées seront remplacées, oui… Mais pas dans l’immédiat. DELTA passe avant SG70

Nous avions relevé entre autre, beaucoup de problèmes d’isolation thermique. Le côté nord du bâtiment est une vraie glacière l’hiver. Vous connaissez toutes et tous les scotchs le long des fenêtres pour stopper les courants d’air. Des travaux de remplacement des fenêtres vont être entrepris, c’est dit ;-)
Malheureusement, le bâtiment DELTA de St Fons est utilisé comme prototype pour valider ensuite les mêmes travaux sur SG70 ! Désolé mais l’hiver 2014, s’il est rude, sera encore difficile pour les locataires.

 Il y a aura des contrôles de vitesse par mesures radar et des sanctions à la clef pour les contrevenants.

A notre connaissance, il n’y a jamais eu d’accident lié à la vitesse. Pour autant, la direction décide quand même de contrôler et de sanctionner… Nous avons tous voté contre (CFE-CGC absente) car si un transporteur est contrevenant, tout le monde tournera la tête pour ne pas voir. On ne va quand même pas empêcher l’usine de produire si le chauffeur livre une pièce indispensable à nos productions. Par contre, si vous n’occupez pas de poste important… Houlala !
Si les contrevenants doivent laisser leur voiture au poste de garde, serait-ce alors un moyen coercitif dans le projet Solwatt d’encourager le covoiturage dans l’usine ? ☺

 A REP le changement n’est pas encore pour maintenant. Mais il est quand même en marche…

Nous avions proposé à l’essai d’acquérir un petit marteau-piqueur électrique ou pneumatique portatif pour briser et casser les blocs de polymère jusqu’ici brisés à coup de marteau. Les responsables du secteur avaient répondu non à l’époque ! Cette fois le Président du CHSCT est d’accord pour essayer. On avance :-)
Idem pour la nouvelle ensacheuse CETEC. Le Président a décidé qu’il y aurait désormais des personnes attitrées à la maintenance de la machine pour améliorer définitivement sa fiabilité. On avance :-)

 Sur HEXAPOL c’est le projet de modification de salle de contrôle 4 quater qui a été retenu par 4 équipes de posté sur 5.

Les travaux doivent être réalisés en décembre 2014, lorsque les productions seront au minimum ou à l’arrêt. En effet, les modifications comportent une rotation à 180° de l’ensemble des commandes et la direction ne souhaite pas que nous subissions un déclenchement accidentel avec des unités en pleine production. Nous saluons cette prévoyance. Mais pourquoi diable ne pas avoir fait preuve de la même sagesse et d’anticipation lors de l’annonce de la création d’HEXAPOL ?

 Des nouvelles de la tour aéro-réfrigérante chargée d’abaisser la température de nos effluents (projet NEREE).

A ce jour, on nous affirme qu’il n’y a pas de problème de dimensionnement de l’installation et nous sommes en capacité de respecter l’arrêté de classement. Les 300m3/h d’effluents qui ne passent pas actuellement par la tour s’infiltrent dans le sol en raison du mauvais état de certains caniveaux. Des travaux sont prévus pour y remédier. L’eau de javel injectée dans le circuit est nécessaire au traitement bactériologique de l’eau mais en aucun cas à combattre la légionnelle. D’après le président encore, ce traitement n’est pas utile car nous sommes en présence d’un circuit ouvert. Pour la même raison, il n’y aura jamais plus de 55 l/h d’eau de javel injectée.

Notes

[1Risques psycho Sociaux

[2Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi

[3caisse d’assurance retraite et de la santé au travail

titre documents joints

Accueil Facebook SPIP Espace Editorial

© Section Syndicale CFDT Solvay Opérations Plateforme Belle Etoile 2005 - 2017
avenue Albert RAMBOZ 69192 Saint-Fons
Tel : 04 72 73 95 99 - Fax : 04 72 73 96 40