Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cfdtrhodiabe/www/config/ecran_securite.php on line 349
CFDT Plateforme Belle Etoile
CFDT Plateforme Belle Etoile
Accueil Toute l'équipe Adhérer Agenda Naissance Mentions Légales  RSS 2.0

Flash DP Février 2012

mardi 28 février 2012 par CFDT Plateforme Belle Etoile
  1. Pourquoi la direction ne remplace-t-elle pas systématiquement les absences pour maladie, dé-postage, mutation, …, dans les ateliers de fabrication de Belle Etoile ?
    Direction : Les responsables des services concernés sont conscients de la situation et font leur possible pour palier aux manques. Toutefois, les remplacements se feront en fonction des besoins de productions des services.
    CFDT : Pour nous les manques sont réels, surtout quand les responsables de service demandent à des salariés de « jouer au saute-mouton » dans les équipes pour masquer les sous-effectifs.
  2. Sur l’atelier HMD/sel, un effectif mini de 5 salariés est demandé lors des remontes. Pourquoi la direction ne respecte t’elle plus l’article 3-2 de l’accord ARTT du 19 janvier 2001 ?
    Direction : L’accord est respecté. Pour nous les remontes sont des jours de travail comme les autres permettant à l’équipe, l’AMP et les personnes à la journée de l’UP de passer des moments privilégiés.
    CFDT : Nous avons un avis opposé en ce qui concerne l’accord et les moments privilégiés auxquelles vous faîtes référence ; puisque vous dites que c’est une journée de travail ordinaire, donc ils peuvent avoir le choix de poser un congé sans que cela leurs soient reproché
  3. Pourquoi les salariés postés de POLARIS sont-ils mis sous haute surveillance en mettant en place des « indicateurs » pour inciter les opérateurs à démarrer la chaine de granulation avant la phase de coulée ?
    Direction : Le projet ACTIPOL qui est actuellement en cours à POLARIS, concernant l’optimisation des périodes de coulées n’est en aucun cas une stratégie de surveillance du personnel. Il résidait un problème, au sujet du fichier de ce projet, qui était nominatif. Il ne l’est plus désormais.
    CFDT : Nous nous réjouissons de cette initiative. Les salariés ont moins l’impression d’être épier par « BIG BROTHER »… !!!
  4. Les salariés postés de la plateforme redoutent la période des vacances d’été qui par expérience est une source de heurts, de tensions et de dégradations des conditions de travail. Nous vous demandons dès à présent de prévoir les renforts par du personnel intérimaires bien avant l’été. Ou en êtes-vous du recrutement et de la formation de ce personnel ?
    Direction : Nous devons faire face aux prévisions de production qui ne sont pas au plus haut actuellement surtout à POLARIS. A BH, nous avons pallié à l’absence d’un opérateur par un personnel intérimaire. De plus, les besoins de formation sur cet atelier vont automatiquement déclencher l’arrivée de personnes intérimaires.
    CFDT : Ah oui, c’est vrai les impératifs de production, que cette excuse nous est familière !!! Nous espérons toutefois que vous prendrez vos responsabilités en temps voulu.
  5. Nous vous demandons la création d’un poste au magasin général pour faire face au périmètre et au flux pris en charge !
    Direction : Nous ne comprenons pas trop le terme périmètre. Le nombre de personnes attenants à ce service est de 4.Il est vrai que pendant les périodes d’arrêt-démarrage des ateliers (TECHNYL, POLARIS et BH), il y a eu un coup de rush, auquel nous avons pallié, en incorporant une personne supplémentaire à ce service.
    CFDT : Nous appelons « périmètre » la somme des contours du site. Les salariés de ce service doivent composer avec les autres services dont certains sont très éloignés.
  6. L’accord Astreinte de l’ancien établissement de REP précise que la prime d’astreinte doit être revalorisée chaque année selon l’indice INSEE.
    Direction : L’indice INSEE est réactualisé chaque année au mois de mai.
    CFDT : Certes l’indice INSEE est réactualisé, mais la direction doit le concrétiser sur les feuilles de paie.
  7. Pour l’année 2011, nous demandons la revalorisation de la prime d’astreinte pour 2011 (Indice INSEE de 2010) et une régularisation auprès de tous les salariés concernés avec effet rétroactif au 1 janvier 2011.
    Direction : Cette prime a été revalorisée au mois de mai 2011.
    CFDT : Apparemment, tous les salariés concernés par cette prime n’ont pas perçu la régularisation. Veillez à bien vérifier vos fiches de paie !!!
  8. Pour l’année 2012, nous demandons la revalorisation de la prime d’astreinte (Indice INSEE de 2011) et une régularisation auprès de tous les salariés concernés avec effet rétroactif au 1 janvier 2012.
    Direction : Cette prime sera revalorisée au mois de mai 2012.
    CFDT : OK ! Nous restons vigilants !!!
  9. Pourquoi la liste de diffusion « RHD XX USERS » n’est-elle jamais à jour ? Des salariés ne reçoivent pas les infos ou note de service, pouvez-vous faire le nécessaire de tel sorte qu’elle soit réactualisée ?
    Direction : Nous avons prévu de remettre la liste de diffusion « RHD XX USERS » à jour, à partir du mois de mars.
    CFDT : Nous espérerons que cela sera réalisé en Mars. Certains salariés élus récemment ne sont toujours pas informés, en temps et en heure, des différentes instances auxquelles ils sont en droit de participer.
  10. Lorsqu’un salarié demande une mutation interne, que ce soit pour une évolution professionnelle ou pour des raisons personnelles, la hiérarchie de l’atelier lui donne toujours la même réponse ; « l’organisation du service ne le permet pas ». Pourrait- on croire que le slogan « MOVE FOR GROWTH » ne s’applique pas à tous les salariés ?
    Direction : Nous croyons savoir de quel cas vous parlez en particulier. C’est une personne qui a reçu une fonction « technicien » récemment, et les responsables de son atelier désirent que ce salarié approfondisse cette fonction, avant de lui donner l’opportunité d’un mouvement interne.
    CFDT : Nous pensons que chaque salarié est libre de vouloir effectuer une mutation, quel qu’en soit la raison, et que sa hiérarchie doit adhérer dans son sens. Ce genre de démarche nous réconcilierait avec votre slogan « MOVE FOR GROWTH »
  11. Divers : Pouvez-vous nous énoncer les modalités concernant les repos hebdomadaires du personnel réalisant des astreintes ?
    Direction : Chaque salarié effectuant des astreintes doit être conscient qu’il doit laisser écouler minimum 11 heures avant de pouvoir se représenter à son poste. En ce qui concerne les journées de récupération, chaque salarié doit faire valoir ses droits.
    CFDT : Si vous voulez récupérer vos droits, venez nous voir. Nous avons des élus motivés qui vous apporteront toute l’aide dont vous avez besoin.

titre documents joints

Accueil Facebook SPIP Espace Editorial

© Section Syndicale CFDT Solvay Opérations Plateforme Belle Etoile 2005 - 2017
avenue Albert RAMBOZ 69192 Saint-Fons
Tel : 04 72 73 95 99 - Fax : 04 72 73 96 40