Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cfdtrhodiabe/www/config/ecran_securite.php on line 349
CFDT Plateforme Belle Etoile
CFDT Plateforme Belle Etoile
Accueil Toute l'équipe Adhérer Agenda Naissance Mentions Légales  RSS 2.0

Flash CE du 24 avril 2014

mardi 27 mai 2014 par CFDT Plateforme Belle Etoile

 Un concurrent qui avait eu son unité de production réduite en cendres vient d’investir pour la remettre en état. Dans le même temps Solvay… hésite encore.

Le polyamide 6.10 est en attente de validation clients. La direction espère en fabriquer 1000 Tonnes au 2ème semestre. Il n’y aurait que quelques centaines de tonnes de 6.12 prévues. Le marché est incertain pour décider d’un investissement important nous dit la direction qui engage toutefois des frais pour développer mini sampo.

 La direction applique unilatéralement les modalités de l’accord « prime d’objectifs » non applicable en l’état car signé par des Organisations Syndicales insuffisamment représentatives sur Belle Etoile.

Cette prime sera versée en mai pour l’exercice du premier trimestre : 270€ pour les salariés de Technyl et MM, 186€ pour les salariés d’Hexapol et 228€ pour les services partagés. Les salariés seront peut être satisfaits de toucher une prime mais ceux d’Hexapol vont-ils comprendre pourquoi leur prime est si faible alors qu’ils se sont impliqués comme les autres salariés ?

La direction ne saisit pas l’opportunité d’harmoniser cette nouvelle prime d’objectif à tous mais au contraire réalise une différenciation selon les secteurs d’activité malgré nos revendications en paritaire.
Cette différence de traitement est totalement incompréhensible, rappelons que c’est la principale raison pour laquelle la CFDT n’a pas signé l’accord.

 22 : c’est le nombre de salariés travaillant dans les équipes d’Informatique industrielles Scientifique et Technique (IST) qui vont déménager à Etoile Part Dieu :

Il ne resterait que 7 salariés d’IST sur Belle Etoile. L’objectif affiché est de favoriser des synergies opérationnelles de Solvay Business Services. Concrètement, ceux qui ne travaillent que pour BE resteraient à BE et ceux qui travaillent pour l’Europe ou le monde iraient à EPA.
Si certains salariés sont indubitablement avantagés par ce déménagement, d’autres voient leurs contraintes de déplacements sérieusement augmentées.
Dans un secteur de service comme l’informatique, il serait intéressant d’explorer d’autres organisations du travail pour justement faire baisser ces contraintes.
Le télétravail partiel ou total est une piste.
L’autre inconvénient majeur de ce déplacement est qu’il n’y a pas de restaurant d’entreprise à Etoile Part Dieu. La direction a-t-elle pensé à cette contrainte pécuniaire ?
Nous le saurons dans notre prochain épisode puisque nous poserons la question en CE et en DP.

 La CFE-CGC a utilisé la messagerie Solvay pour diffuser une information syndicale au personnel de Belle Etoile contrairement aux accords en vigueur.

Nous pensions que notre partenaire CFE-CGC venait de faire avancer le droit syndical sur Belle Etoile. Le message proposait aux salariés la participation à une enquête et comportait un lien hypertexte qui menait directement sur le site de la CFE-CGC.

Manque de chance pour nous tous. La direction affirme qu’il n’y a pas eu d’autorisation. « On fera en sorte que ça ne se reproduise pas »

Dommage ! Bon mais comme il faut assurer l’équité entre les OS, nous nous permettrons à l’occasion de faire pareil. :-))

titre documents joints

Accueil Facebook SPIP Espace Editorial

© Section Syndicale CFDT Solvay Opérations Plateforme Belle Etoile 2005 - 2017
avenue Albert RAMBOZ 69192 Saint-Fons
Tel : 04 72 73 95 99 - Fax : 04 72 73 96 40